Archives de Catégorie: Financements

Financements

Question 2. Les entreprises ont de plus en plus de difficultés pour obtenir des financements bancaires. Que peut faire la municipalité pour leur venir en aide ?

Réponse de la liste L’Alternative pour Crest

Nous ne pouvons pas nous substituer à un établissement financier. En revanche, le service de développement économique et de soutien aux porteurs de projets, se chargera de conseiller et de mettre en relation les porteurs de projets avec les financeurs potentiels, qu’ils soient dans le domaine associatif, institutionnel ou privé.
Le dispositif d’incubateur décrit dans la réponse précédente offre une piste qui va dans ce sens.
Nous aimerions également faire mieux connaître les possibilités offertes par le micro-crédit, notamment à travers d’éventuels actions à mener avec l’ADIE, France Active …

Réponse de la liste Le Mistral Crestois

La question du financement des entreprises est un enjeu fondamental pour l’installation ou le développement de projets d’entreprises. La complexité, la lourdeur des démarches retardent souvent et peuvent même compromettre la concrétisation des projets, avec de lourdes conséquences en terme d’emploi. Les porteurs de projets se sentent souvent seuls face à la complexité des dossiers à monter qui s’ajoutent à toutes les autres démarches qu’ils ont à réaliser simultanément pour le montage du projet en lui-même.

À notre échelle, la municipalité et l’intercommunalité doivent selon nous intervenir via un dispositif fort et volontaire d’accompagnement des porteurs de projets. Nous voulons d’un service économique présent, compétent, doté de vrais moyens d’agir et en capacité de mobiliser l’ensemble des dispositifs existants (Région, État…).

La collectivité locale doit donc jouer un rôle de facilitateur, d’accompagnateur et de soutien dans le cadre de nouveaux projets ou de développement d’entreprises existantes.

Réponse idéale des 15 organisations

Nous attendons de la mairie de Crest qu’elle s’ouvre aux aspirations éthiques qui émergent partout. Créer ou renforcer les liens entre les habitants consomm’acteurs, entrepreneurs, pour faire société en s’ouvrant sur le territoire, la nouvelle communauté de communes et plus largement le reste de la vallée.

Au delà de l’état d’esprit et du souffle qui doit inspirer la cité, les initiatives démocratiques de financement participatif comme « prêt de chez moi » de la Nef, la banque éthique, doivent être portées à la connaissance des citoyens. Il existe également des outils internet de dons qui répondent à l’aspiration des citoyens de prendre en main leur destin. L’atelier vélo est un exemple de ces réalisations.

Relocaliser l’épargne est une aspiration profonde qui bouscule les vieilles habitudes, la commune ne doit pas rester à la traîne des initiatives citoyennes mais au contraire les mettre en avant et apporter son concours sans chercher à les récupérer. Le temps des banques prétendument mutualistes et locales est également révolu, la transparence est de mise.

La commune peut également s’inspirer de ce que réalise la communauté de commune du Val de Drôme qui propose précisément aux habitants de la vallée une place dans l’économie locale plus engagée, participative, démocratique et responsable, a travers un dispositif novateur de financement de l’économie locale.

Crest en tant que bourg-centre a un devoir d’exemplarité, la ville doit tout faire pour augmenter l’attractivité et libérer les énergies du carcan d’un passé désuet, tournant le dos au moyen âge, s’ouvrant sur son énorme potentiel citoyen.

Question 3. Des citoyens de plus en plus nombreux sont soucieux de participer au financement d’entreprises éthiques. Quelles actions la municipalité peut-elle mener pour accompagner ces citoyens ?

Réponse de la liste L’Alternative pour Crest

Le statut bancaire de la NEF doit changer en 2014. Dans la mesure où cette activité est possible, la NEF sera invitée à s’installer à Crest.
Nous sommes également en faveur de mesures de soutien et d’encouragement à la création d’entreprises ou de manifestations à travers le financement participatif (de type kisskissbankbank et autres structures) que la mairie pourrait accompagner quand il s’agit d’initiatives innovantes bénéficiant à la collectivité et à l’intérêt général.

Réponse de la liste Le Mistral Crestois

Une commune ne peut faire la promotion d’établissements bancaires quels qu’ils soient, toutefois nous pourrons favoriser l’information sur le financement éthique.

Réponse idéale des 15 organisations

Nous attendons de la mairie de Crest qu’elle s’ouvre aux aspirations éthiques qui émergent partout. Créer ou renforcer les liens entre les habitants consomm’acteurs, entrepreneurs, pour faire société en s’ouvrant sur le territoire, la nouvelle communauté de communes et plus largement le reste de la vallée.

Au delà de l’état d’esprit et du souffle qui doit inspirer la cité, les initiatives démocratiques de financement participatif comme « prêt de chez moi » de la Nef, la banque éthique, doivent être portées à la connaissance des citoyens. Il existe également des outils internet de dons qui répondent à l’aspiration des citoyens de prendre en main leur destin. L’atelier vélo est un exemple de ces réalisations.

Relocaliser l’épargne est une aspiration profonde qui bouscule les vieilles habitudes, la commune ne doit pas rester à la traîne des initiatives citoyennes mais au contraire les mettre en avant et apporter son concours sans chercher à les récupérer. Le temps des banques prétendument mutualistes et locales est également révolu, la transparence est de mise.

La commune peut également s’inspirer de ce que réalise la communauté de commune du Val de Drôme qui propose précisément aux habitants de la vallée une place dans l’économie locale plus engagée, participative, démocratique et responsable, a travers un dispositif novateur de financement de l’économie locale.

Crest en tant que bourg-centre a un devoir d’exemplarité, la ville doit tout faire pour augmenter l’attractivité et libérer les énergies du carcan d’un passé désuet, tournant le dos au moyen âge, s’ouvrant sur son énorme potentiel citoyen.