Archives de Catégorie: Jardins partagés

Jardins partagés

Question 13. Les jardins partagés sont un levier efficace pour créer du lien social, soutenir le pouvoir d’achat des ménages, relocaliser une partie de la production alimentaire, tout en sensibilisant les bénéficiaires à une alimentation saine et variée. Que pensez-vous faire pour encourager efficacement la réappropriation par les Crestois de leur alimentation ?

Réponse de la liste L’Alternative pour Crest

Une de nos premières mesures sera de faire l’inventaire des terrains communaux. En concertation avec une association locale compétente, nous étudierons la possibilité d’affectation de terrains non constructibles car inondables (quartier Soubeyran) à des usages appropriés à des jardins partagés, en complément des jardins existant déjà. Nous encouragerons les initiatives de type « Incroyables comestibles » qui peuvent être un support de sensibilisation à la permaculture et à l’alimentation saine.
Nous souhaitons engager une réflexion autour du concept de ferme communale ou de régie municipale agricole (voir l’exemple de Mouans-Sartoux), véritable laboratoire grandeur nature, pour la production à destination d’une partie de l’approvisionnement des cantines scolaires et restaurants communaux. C’est par ailleurs une manière de fixer du terrain agricole (voir question 11) de proposer une sensibilisation tout azimuts (pas seulement les scolaires), mais aussi d’animation d’ateliers thématiques, de travaux pratiques à destination là aussi des enfants des actifs, des retraités. Un lieu d’échange de savoir et de pratiques.
Les jardins seront aussi le lieu idéal de mise en œuvre de notre plan « Commune 0 phyto », dans lequel nous souhaitons nous engager.

Réponse de la liste Le Mistral Crestois

Nous soutiendrons toutes les initiatives de jardins familiaux ou partagés, en accompagnant les associations. Dans la mesure du possible, nous mettrons à disposition des porteurs de projets des espaces appartenant à la commune.
→ page 14 de notre programme

Réponse idéale des 15 organisations

Nous attendons de la mairie de Crest quʼelle mette en place une politique ambitieuse en faveur du petit maraîchage individuel et collectif pour les Crestois. Nous proposons notamment :
– la création d’un groupe de travail réunissant élus et associations et ayant pour fonction d’établir un état des lieux puis d’étudier l’acquisition de parcelles cultivables (requalification, préemption, achat) sur le territoire de Crest ;
– la mise à disposition massive de parcelles dédiées au petit maraîchage individuel et collectif (à but non lucratif) ;
– la création et gestion des jardins individuels et partagés par les services de la ville dans des lieux faciles dʼaccès et en concertation avec les associations locales compétentes ;
– le soutien financier et technique pour la création et le fonctionnement l’associations faisant la promotion et l’accompagnement au petit maraîchage;
– lʼencouragement à l’implantation de maraîchers, de magasins de producteurs locaux et des circuits cours.

Publicités