Archives de Catégorie: Marché

Marché

Question 12. Comment avez-vous prévu de gérer la répartition des places sur le marché de Crest (mardi et samedi matin), sachant que des nouveaux producteurs locaux se voient parfois refuser une place ?

Réponse de la liste L’Alternative pour Crest

Ce sujet soulève la question du contrat qui lie la mairie de Crest à l’entreprise privée qui emploie le placier/la placière. Au moment opportun (fin de contrat) nous prendrons différentes mesures pour :
– Privilégier une gestion relocalisée de cette activité (la régie actuelle est en région parisienne !)
– Accorder un emplacement privilégié aux producteurs et transformateurs de produits locaux
– Fixer des règles, en concertation, portant sur la conformité de provenance de la marchandise ainsi que sur la présence sur le marché.

Ces décisions supposent bien sûr l’établissement de critères aussi équitables que possible pour juger de ce qui est « local » et ce qui ne l’est pas, sans léser les participants « historiques » du marché.
Nous sommes d’ores et déjà en réflexion sur la question d’un lieu de marché supplémentaire, qui pourrait être un marché de producteurs locaux (par exemple, sur les quais) qui aurait également comme avantage de désengorger le centre ville et de réduire les problèmes de circulation les jours de marché.
Nous sommes également favorables à la création d’une/d’AMAP complémentaire(s) de ce qui existe. Cette AMAP pourrait constituer un débouché supplémentaire garanti pour les producteurs locaux. Voir aussi notre réponse à la question 17.

Réponse de la liste Le Mistral Crestois

Nous reprendrons la gestion directe de ce service (actuellement délégué) afin de maîtriser la stratégie de développement des marchés qui nous tient particulièrement à coeur.
Nous augmenterons la surface des marchés si besoin.
→ page 4 de notre programme

Réponse idéale des 15 organisations

Nous attendons de la mairie de Crest quʼelle revoie la convention avec la société qui gère les places de marché pour y ajouter un article stipulant que les producteurs locaux doivent obligatoirement et prioritairement être acceptés sur les marchés lorsqu’ils en font la demande.

Publicités